Cheng François

 

Né en Chine en 1929, issu d’une famille de Lettrés, François Cheng arrive en France en 1948 , lorsque son père obtient un poste à l’UNESCO. Alors que sa famille quitte la France pour s’installer aux Etats-Unis, François Cheng reste à Paris, motivé par sa passion pour la culture française. Après des études universitaires, il commence à traduire en chinois des poèmes français, et en français des poèmes chinois. Il rédige aussi différents essais sur la pensée et l’esthétique chinoises. Plus tard viennent des romans et des recueils poétiques, en même temps qu’il enseigne à l’Université. Il est naturalisé français en 1971.

François Cheng est élu en 2002 à l’Académie Française.

 

 

 

Enfin le royaume

  Forme brève, mais moins abrupte que le haïku, le quatrain ne s'en tient pas au lapidaire, il sait donner du rythme à la pensée, à l'émotion, à la surprise, il sait initier un questionnement, amorcer une méditation, esquisser un chant. …

Fermer le menu