Sapienza Goliarda

 

Goliarda Sapienza est née en 1924 à Catane, Sicile . Elle décède en 1996.

Issue d’une famille nombreuse recomposée dont la mère était une Figure du socialisme italien, elle passa son enfance dans le quartier modeste de la ville avant de venir à Rome.

Passionnée de théâtre, elle commence une première carrière d’Art dramatique, avant de tout quitter pour l’écriture de ce qui deviendra L’Art de La Joie, roman « libre » et foisonnant de huit-cent pages, non publié de son vivant. C’est grâce aux efforts de son second mari Angelo Pellegrino, que de façon posthume son oeuvre sera enfin reconnue, avec le succès en France de sa traduction et parution en 2005.

Depuis, son éditeur  « Le Tripode » s’est engagé dans la publication de ses œuvres complètes.

 

 

 

Carnets

En 1976, Goliarda Sapienza en a fini avec l’écriture de L’Art de la joie : dix ans de sa vie viennent de trouver leur conclusion. Réduite à une grande précarité financière, l’écrivaine ressort de ce…

Fermer le menu