Ozouf Mona

 

Née en 1931, Mona Ozouf est historienne et philosophe. Ancienne élève de l’École normale supérieure, elle est agrégée en philosophie. Membre du Centre de recherches politiques Raymond Aron, à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle est directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique. Elle collabore régulièrement au Nouvel Observateur et à la revue Le Débat.

Spécialiste des questions se rapportant à l’école publique et à la Révolution française, Mona Ozouf a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels, Les Aveux du roman. Le XIXe siècle entre Ancien Régime et Révolution (Fayard, 2001), Le Langage blessé : Reparler après un accident cérébral (Albin Michel, 2001), Une autre République, 1791 : L’occasion et le destin d’une initiative républicaine, avec Laurence Cornu (L’Harmattan, 2004), Varennes. La mort de la royauté, 21 juin 1791 (Gallimard, 2005), prix des Ambassadeurs, Jules Ferry (Bayard, 2005) et L’École, l’Église et la République : 1874-1914 (Points, 2007).

Les aveux du roman

  C'est dans le roman qu'on peut lire, plus encore et autrement que dans l'histoire, le long et difficile dialogue entre deux humanités que la Révolution française a séparés : celle, aristocratique, de la civilité, du goût, du commerce des…

Fermer le menu