Collongues Anne

Collongues Anne

Anne Collongues est née en 1985 et a grandi dans le Val-d’Oise. Lors de ses études aux Beaux Arts de Paris, ponctuées de voyages et d’un semestre à l’école d’Art de San Francisco, sa pratique artistique se cristallise autour de deux pôles : la photographie et l’écriture. Une fois diplômée, elle part s’installer à Tel Aviv où elle restera trois ans avant de rentrer à Paris où elle réside aujourd’hui.

Son premier roman, Ce qui nous sépare, paraît chez Actes Sud en 2016. Un livre de photographies, L’Heure Blanche, accompagné d’un texte d’Olivier Rolin paraît l’année suivante, en mars 2017, aux Éditions du Bec en l’Air.

Elle anime régulièrement des ateliers et favorise les collaborations faisant dialoguer textes et images. Au plus près de nos vies intimes, son écriture s’attache au détail de l’existence et à ces émotions qualifiées souvent de banales ou quotidiennes.

Le Gant

  Agenouillée devant une porte d’immeuble, elle sort un à un tous les objets de son sac tandis que les gens se dirigent vers on ne sait où d’un pas qui semble fuir quelque chose qui les talonne. On ne lui prête pas attention.

Fermer le menu