Lettre au voyageur

Titre

Lettre au voyageur

Auteur

Editeur

Editions des femmes

Date de parution

1986

Genre

Récit

 

Deux sœurs sont confrontées différemment à l’épreuve de la mort de leur père. Margot, la première-née, « celle du pays perdu », le veille. La cadette, Élise, les laisse à « leur passé commun d’avant sa naissance, leur langue étrangère, leurs lieux codés, d’où elle était à jamais interdite », mais c’est elle qui porte l’alliance où sont gravés les deux noms de ses parents.
« L’année s’était écoulée lente et déchirée. Margot, allongée près de l’eau, songeait. Quelqu’un venait de partir, quelqu’un allait arriver et entre cette arrivée et ce départ, Margot contemplait l’année. Il suffisait parfois d’un temps infime, un entre-deux, une échancrure, une terrasse au soleil, un homme assis au bout de ses forces la tête dans les mains et tout autour l’exubérance, les envolées d’oiseaux, de plumes, de fleurs. Le temps au présent, un fil qui se casse, une toile qui se déchire et voilà… » N.Minor

__________

Livre lu en 1986 et conservé depuis parmi mes « favoris » …  j’y voyais une atmosphère « doucement » désespérée – entre le cinéma de Bergman, Tchékhov et Virginia Woolf-   mais il faut se méfier du temps qui passe; la relecture apporte parfois des surprises. Relu cet été 2018 … toujours aussi bouleversant ! Un texte comme un chant choral avec de magnifiques figures . Et ce livre, malgré le temps passé est toujours au catalogue des éditions des Femmes. 

Fermer le menu